Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES GIGOTS BITUMES : UN ESPRIT, UN GROUPE

LES GIGOTS BITUMES : UN ESPRIT, UN GROUPE

Menu
Retour sur Montpellier

Retour sur Montpellier

Quelques retours sur votre prestation sportive du bord de touche (ou c’est toujours plus facile ) : Je ne parlerai que du sportif.

Pour l’animation, nous avons encore été brillants, merci à tous les organisateurs pour la récupération du matériel et la confection du punch 1.

1- Les points positifs

a. L’équipe fut très solidaire. Les meilleurs exemples sont les placages de nos quinquas (Frantz et Brie) face à des joueurs beaucoup plus lourds. La défense face à Dole fut exemplaire. Ceci n’est pas simple car notre équipe est beaucoup plus légère que les adversaires. Je pense que Rantanplan est l’avant le plus léger du tournoi.

b. Nos arrières ont des jambes de feu. Les essais de Toast (sur un magnifique service de Fist) et de GPS ont été marqués sur au moins 1 ou 2 crochets.

c. Notre troisième ligne est très mobile. Elle est mise en valeur lorsque nous arrivons à faire des passes avant ou après contact. L’essai de Rantaplan sur une percée du Kurde est révélateur.

d. Le replacement sur les coups de pied était très bon (encore une fois l’essai de Toast est révélateur). Bravo à Brie, aux ailiers et à Toast

e. La touche fut brillante (bravo Rantaplan et Crapon)

 

2- Les points d’amélioration :

a. La possibilité de jouer au pied nous a perturbé. Nous avons peut être trop abusé de ce système d’autant plus que cela redonnait le ballon aux adversaires.

b. Les départs de JCVC furent nombreux et perforants. Malheureusement, nous n’avons que trop souvent réussi à enchaîner derrière.

c. Les sorties de regroupement étaient beaucoup trop lentes. Les fautes sont partagées entre un adversaire vicieux et un manque de soutien sur les regroupements.

d. Il me semble que nous ne tirons pas assez profit des jambes de feu de nos arrières et de la mobilité de notre troisième ligne. Nous avons assez peu écarté franchement les ballons. Ceci explique peut être le peu d’essais marqués (seulement 3 dont les essais de GPS et Toast sur des exploits personnels)

e. Nous n’avons vu que très peu de mauls, ce qui était pourtant notre force dans les matchs précédents

f. Le timing des lignes arrières n’était pas toujours au top : les passes arrivaient généralement trop tard.

3- Les conclusions :

Il me semble que pour tirer profit de nos points forts (notre forte mobilité et notre vitesse), il faut mettre en pratique les enseignements de Huggy :

a. Soit écarter au maximum les ballons vers l’arrière ou les alliers. Nous avons vu que si Toast ou GPS ont un petit décalage, ils peuvent marquer des essais. Les autres peuvent aussi le faire.

b. Soit créer un point de fixation sur les centres, protection du ballon par les arrières puis extraction rapide du ballon vers la troisième ligne lancée. La force de pénétration de JCVC, de l’Africain et des autres fera ensuite la différence. Ceci suppose une parfaite gestion des rucks et un bon replacement. Ceci permet entre autres de varier le jeu. Si nous écartons systématiquement les ballons, la défense va s’adapter

c. Sur les ballons lents (i.e. sortie lente des regroupements), il est inutile d’écarter les ballons (la défense est replaée), il vaut mieux partir en pick and go à 3 et attendre une sortie rapide pour écarter au maximum

d. Sur les mêlées, il est peut être souhaitable de faire de temps en temps des petits cotés entre le 9, le 15 et l’ailier. A mon avis, la 89 n’apporte pas grand-chose car elle permet aux équipes de se replacer. L’idée est toujours la même : donner un peu de champ aux 11/14/15 pour qu’ils utilisent leurs jambes de feu, cela passe par le travail du jeu des arrières (combinaisons, 2 contre 1, 3 contre 2 …), du travail des avants autour des mêlées, des touches et des regroupements et surtout du lien avant/trois quart qui me semble primordial en UFAR ou notre manque de poids doit être compensé par notre capacité de replacement et notre vitesse.

Encore une fois, c’est toujours plus facile de la touche. Je suppose que les camarades blessés du nord Isère et du 26 auront un avis complémentaire Je propose d’en discuter ce soir. Cela changera de la discussion sur les vrais et les faux gigots (mais c’est moins rigolo ….) Benoit

Retour sur Montpellier
Retour sur Montpellier
Retour sur Montpellier
Retour sur Montpellier